Escalade en Dauphiné - France
Dalle de Télébus

Etcétéra

PRESLES (VERCORS)
samedi 1er mai 2010 par Philippe Peyre

Etcétéra…, a été ouverte par A Sebahi et B Fara, les 19 et 20 11 1980.

Présentation

Ce secteur très particulier de la falaise de Presles, aujourd’hui un peu tombé dans l’oubli, a été à la mode dans les années 80. Les modes passent…et les voies demeurent. On y retourne avec plaisir pour parcourir ces beaux itinéraires. Cette partie de la falaise est constituée d’un mur gris, qui reçoit les écoulements d’un immense bombé ventru, qui le domine. Depuis des millénaires, les gouttes d’eau sont tombées inlassablement au même endroit sur cette pierre, pour dessiner des rangées de prises creuses, dont certaines sont grosses comme des bols ! Quelle chance pour le grimpeur qui trace sa voie en se laissant guider par ces sculptures…

"Etc…", propose une des plus belle ligne de la falaise.
L’accès se fait en rappel, soit par "Pen perdu", trois rappels impressionnants, soit par Télébus, en quatre rappels. Il est de bon ton de descendre sous la vire, un rappel de plus, pour effectuer la première longueur de Télébus. Un dièdre presque parfait, typique de Presles, qui se gravit en écart avec quelques coincements de mains, ce sera la longueur la plus athlétique, qui ramène sur la vire. Puis on remonte sur deux longueurs un petit pilier, escalade délicate, placements, lecture. Les prises ne sont pas blanchies par la magnésie et il faut chercher. A l’issue de ces deux longueurs, on traverse sur deux nouvelles longueurs les dalles, c’est sans conteste le clou du spectacle, les goujons sont espacés et il faut chercher, trouver et déguster, un régal. Reste deux petites longueurs, à base de dièdres, qui s’avalent en une seule, pour accéder à la vire supérieure. Il n’est pas interdit, de redescendre en rappels pour enchaîner, une autre voie.

La sortie la plus facile est par la voie Pierre, mais on peut aussi essayer les sorties des Frères Rémy, par La chute ascensionnelle, Tapis vert ou Torromagie mais c’est beaucoup plus dur !

La petite histoire

Etc…, a été ouverte par A Sebahi et B Fara, les 19 et 20 11 1980.
La première voie du secteur est Délivrance (1978), puis Télébus (1979) qui devait donner son nom à la dalle. Les Lyonnais amenés par Bruno Fara entre 1980 et 1982, investissent le quartier et ouvrent des itinéraires très beaux. En ces temps là, le standard qualité était, la dalle grise compacte à gouttes d’eau. L’ouverture se faisait de bas en haut, sauf pour quelques unes dont "Etc…" dont les deux premières longueurs furent ouvertes du haut.
Plus tard les frères Rémy devaient rajouter également leur signature, avec des itinéraires toujours très exigeants.
Enfin dans les années 90 les voies étaient rééquipées, en attribuant à chacune d’entres elles une couleur de plaquette, qui permet de ne pas se perdre.

Commentaires de B. Fara

Même avec l’accès du haut jamais nous n’avions imaginé que les dalles compactes situées à gauche du toit des Lyonnais puissent être escaladées un jour...
L’annonce de TELEBUS fut donc un coup de tonnerre dans nos certitudes, surtout que dans la foulée, les parisiens ajoutent la voie des CRÊPES SUSPENDUES... et même APOCALYPSE... la honte !
A l’époque nous allions presque autant au Verdon qu’à Presles (seul le travail ne nous voyait guère...), et Pichenibule, Caca Boudin nous apprirent à s’immobiliser au taquet sur cette nouveauté technologique… le sky hook ! Toutes les voies de la dalle ouvertes en tête vont bénéficier de cet apport. De plus en refaisant les deux voies précédentes nous allions limiter l’inconnue... puisque par dessus ou sur le côté les successions de gouttes d’eau ne pouvaient nous échapper. Ce ne sont donc pas des héros qui se lancèrent en tête dans ces dalles mais juste des grimpeurs rusés et expérimentés !
Le 16 novembre je répétais Apocalypse Now. Dès le lendemain avec Amine SEBAHI je spitais en 3 jours cette voie qui fut répétée le 20 novembre. Mon carnet note que pour atteindre R2 nous avons fait un crochet par TELEBUS... honnête de le dire !

Source : http://bfara.free.fr/Accueil/Presles/24_etcetera/etcetera_histo.htm

Bibliographie

- Escalades à Presles D Duhaut

- Les plus belles voies de Presles P Brass

- Escalade en Chartreuse Vercors et Diois S Coupé et P Sombardier (Epuisé)

- Les Années Montagnes, 1981 1982 1983 qui comportent des textes relatifs aux ouvertures à Presles.


Portfolio

Deuxième longueur Troisième longueur Troisième longueur Quatrième longueur Quatrième longueur
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2073 / 828144

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Carnet de courses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8