Escalade en Dauphiné - France

Escalades dans le DIOIS

Les Aiguilles de BENEVISE
dimanche 30 septembre 2012 par Philippe Peyre

ll a neigé sur Belledonne à la mi-septembre et, bien que la journée soit annoncée sans précipitation, il va falloir aller se mettre à l’abri du vent du nord. Le cap est mis sur Archiane et, plus précisément, sur sa banlieue sud les Aiguilles de Benevise. Bien que nous connaissions déjà cet endroit, il y a fort longtemps que nous n’y avons pas grimpé. Et une nouvelle visite dans ces lieux nous enchante.

L’approche rapide, 40 min à 1h, se déroule dans des pins et des friches qui devaient être des champs de Lavande. La partie qui reçoit le plus rapidement le soleil est située entre le Pilier de la Lavande et le Pilier de l’Impromptu. Notre choix s’est porté sur « Tussac Beach », la voie la plus abordable du secteur de "Vacances aux Bahamas", située un peu plus loin. Le secteur est bien à l’abri du vent du nord, qui ce jour balaye les Hauts plateaux et sommets exposés.
La première longueur est encore à l’ombre, mais la suite baigne déjà au soleil. Dès la deuxième longueur, le rocher passe de très bon à excellent. Du gris bien sculpté, de la lecture et de bons placements permettent d’évoluer d’un bac à l’autre. L’équipement est sportif et les options entre deux points peuvent être plus ou moins heureuse. La quatrième et dernière longueur offre deux possibilités, à gauche 7a, à droite 6b+. Nous choisissons évidement la plus facile. Deux rappels ramènent sur le pierrier.

Après cette mise en bouche, nous rejoignons le pied de la « Strapazon -Périllat » tout près du classique Pilier de la lavande. Vue du bas la première longueur cotée 5c/6a a l’air splendide, dièdre rouge qui finit sur une écaille grise. Il faut quand même sortir les mains des poches. La deuxième longueur est un petit bijou, départ féroce puis de la continué sur un pilier toujours dans un gris de rêve. Troisième longueur plus facile mais toujours sur du rocher parfait, on rejoint une arête formée de blocs, escalade délicate pour ne rien déranger. On appréciera dans cette longueur quelques coinceurs, à moins qu’on ne soit pas passés au bon endroit. Enfin, l’ultime longueur commune avec le pilier de la Lavande. Le passage de 6c (peut-être même plus) passe facilement en artif. Descente en trois rappels, le dernier de 50 m pile arrive en bas de la voie. Attention : cotations sèches !

Finalement une excellente journée dans les Aiguilles de Bénevise, nous étions seuls hormis quelques gros oiseaux (peut-être des vautours), de bien belles voies sur un rocher impeccable, dans un cadre superbe.

Bibliographie :

  • Escalades dans le Vercors, Du Playnet au Mont Aiguille Archiane et Glandasse : S Coupé
  • Escalades dans le Diois : D Duhaut-M Ibarra

Portfolio

Les Aiguilles de BENEVISE Aiguilles de BENEVISE-Tussac Beach L2 Aiguilles de BENEVISE - Tussac Beach L3 Aiguilles de BENEVISE- Strappazzon - Périllat L1 Ultime longueur du Pilier de la lavande Des aiguilles petites mais pointues
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1543 / 828145

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Carnet de courses   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 7